L’expédition malouine aux Indes Orientales de 1616-1619

Quand :
19 juin 2017 @ 14:30 – 17:00
2017-06-19T14:30:00+02:00
2017-06-19T17:00:00+02:00
Où :
amphi IUT
1 Rue de la Croix Desilles
35400 Saint-Malo
France

par M. Jacques LE GOUALHER

carte des Indes Orientales de Nicolaes Visscher (17e siècle)

 

Au début du XVIIe siècle, le port de Saint-Malo vit deux expéditions commerciales prendre la mer vers les Indes Orientales.
Celle de 1601, fut un échec. Les deux navires firent naufrage, le Corbin à l’aller et le Croissant, qui avait atteint Achem (Aceh) sur l’île de Sumatra, au cours du voyage retour.
La seconde expédition, partie en 1616 sous le commandement de Louys Heyns, paya aussi un lourd tribut humain, mais fut un succès commercial. On en a retenu la perte de son navire-amiral, le Sainct Michel, saisi à Java par la puissante Compagnie néerlandaise des Indes Orientales, et la riche cargaison de poivre, d’indigo, de pierres précieuses et d’étoffes, rapportée à Saint-Malo par le Sainct Louys en mai 1619. Cette expédition était par ailleurs très mal connue.
Grâce à des sources contemporaines inédites, Jacques Le Goualher se propose de nous dévoiler une partie des mystères entourant ce voyage. Il nous expliquera pourquoi les navires malouins ont été autorisés à prendre la route des Indes Orientales, malgré le monopole royal accordé à la Compagnie des Moluques. Après nous avoir présenté les membres de l’expédition, il nous racontera leur voyage. Il nous dira ainsi comment, au cours de celui-ci, les Malouins, qui avaient jeté l’ancre devant Pondichéry, y fondèrent, à l’été 1617, le premier comptoir français des Indes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *