UNE FLECHE DE DUGUAY-TROUIN

L'illustre malouin était non seulement un grand marin mais un homme d'esprit :

En 1694, surpris par une demi-douzaine de bâtiments anglais, il fut grièvement blessé, capturé et emprisonné à Plymouth.

Avant qu'il ne parvienne à s'évader à bord d'une chaloupe pour rejoindre la côte bretonne, l'un de ses geôliers lui avait lancé :

VOUS-AUTRES, LES FRANCAIS, VOUS VOUS BATTEZ POUR LE BUTIN!

      ALORS QUE NOUS, LES ANGLAIS, NOUS NOUS BATTONS POUR L'HONNEUR!

Aussitôt, notre malouin avait répliqué :

      QUE VOULEZ-VOUS, MONSIEUR, CHACUN SE BAT POUR CONQUERIR CE QUI LUI MANQUE!!!